Fabrication et commercialisation du fer en Aquitaine gauloise et romaine : apport de l'étude des déchets de production

Název: Fabrication et commercialisation du fer en Aquitaine gauloise et romaine : apport de l'étude des déchets de production
Variantní název:
  • Manufacturing and commercialisation of iron in Gallic and Roman Aquitaine : studies of production wastes
Zdrojový dokument: Caillaud, Émilie. Interdisciplinarité et nouvelles approches dans les recherches sur l'âge du Fer. Wilczek, Josef (editor); Cannot, Anna (editor); Le Cozanet, Thibault (editor); Remy, Julie (editor); Macháček, Jiří (editor); Klápště, Jan (editor). 1. vydání Brno: Masarykova univerzita, 2017, pp. 203-206
Rozsah
203-206
Typ
Článek
Jazyk
francouzsky
Přístupová práva
otevřený přístup
Licence: Neurčená licence
Popis
Depuis les années 2000, les problématiques archéologiques sur la métallurgie du fer se sont multipliées, plus particulièrement autour des questions de provenance. Dans la continuité de ces recherches, les travaux doctoraux, débutés en octobre 2013, visent à compléter nos connaissances sur l'artisanat du fer et son impact économique dans un secteur géographique encore peu étudié, l'Aquitaine gauloise et romaine. L'objectif de cette étude est de cerner le développement économique de cet artisanat au sein d'un corpus de dix-sept ateliers métallurgiques, datés du second âge du Fer à l'antiquité tardive. Les déchets de production seront étudiés à l'aide de méthodes physico-chimiques, afin d'identifier les processus de fabrication et de répondre aux problématiques économiques.
Since the 2000s, the archaeological problems of iron metallurgy multiplied, particularly around the questions of "origin". In the continuity, the research based on doctoral works, which begun in October 2013, aims to complete our knowledge of the iron craft and its economic impact in the form of a little study on the geographical area of Gallic and Roman Aquitaine. The objective of this study is to understand economic development of this craft within a corpus of seventeen metallurgical sites, dating from the Second Iron Age to the Late Antiquity. The waste from production will be studied by physicochemical methods, to identify the manufacturing process and answer to economic problems.
Reference
[1] auvais 2007 : BAUVAIS (S.). – Évolution de l'organisation des activités de forge dans le nord du Bassin parisien au second âge du Fer : études pluridisciplinaires de la chaîne opératoire en métallurgie du fer. Belfort : université de Technologie de Belfort-Montbéliard, 2007 (thèse de doctorat).

[2] Berranger 2009 : BERRANGER (M.). – Le fer, entre matière première et moyen d'échange, en France du VIIe au Ier s. av. J.-C. : approches interdisciplinaires. Paris : université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2009 (thèse de doctorat).

[3] Coustures et al. 2003 : COUSTURES (M.-P.), BÉZIAT (D.), TOLLON (F.), DOMERGUE (C.), LONG (L.), REBISCOUL (A.). – The use of trace element analysis of entrapped slag inclusions to establish ore – bar iron links: examples frome two gallo-roman iron-making sites in France (Les Martys, Montagne Noire and les Ferrys, Loiret) Archaeometry, 45, 4, 2003, p. 599-613. | DOI 10.1046/j.1475-4754.2003.00131.x

[4] Coustures et al. 2006 : COUSTURES (M.-P.), RICO (Ch.), BÉZIAT (D.), DJAOUI (D.), LONG (L.), DOMERGUE (C.), TOLLON (F.). – La provenance des barres de fer romaines des Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône) Etude archéologique et archéométrique. Gallia, 63, 2006, p. 243-261. | DOI 10.3406/galia.2006.3297

[5] Coustures et al. 2007 : COUSTURES ( M.-P.), RENOUX ( G.), SCAON (C.), BÉZIAT (D.), RICO (Ch.), DABOSI (F.), LONG (L.), DOMERGUE (C.), TOLLON (F.). – Le point sur une méthode de détermination de provenance des objets en fer de la sidérurgie ancienne. L'économie du fer protohistorique : de la production à la consommation. Bordeaux : Aquitania, 2007, p. 145-150 (Suppl. à Aquitania ; 14/2).

[6] Coustures et al. 2011 : BARON (S.), COUSTURES (M.-P.). – Lingots de plomb et barres de fer des épaves romaines des Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône) : questions de traçabilité comparée Revue Archéologique de Narbonnaise, 44, 2011, p. 71-98. | DOI 10.3406/ran.2011.1820

[7] Coustures 2013 : COUSTURES (M.-P.). – Archéométrie qui trouve, archéométrie qui prouve ? Quarante années de recherches sur la sidérurgie ancienne de la Montagne Noire. In : PERE-NOGUES (S.) coord. – L'Antiquité en partage. Pallas, 90, 2013, p. 279-297.

[8] Desaulty 2008 : DESAULTY (A.-M.). – Apport des analyses chimiques multi technique à la compréhension du comportement des éléments traces dans les filières sidérurgiques anciennes : application aux études de provenance et à la distinction des procédés : le cas du Pays de Bray normand. Belfort : université de Technologie de Belfort-Montbéliard, 2008 (thèse de doctorat).

[9] Dieudonné-Glad 1991 : DIEUDONNÉ-GLAD (N.). – La métallurgie du fer chez les Bituriges à l'époque romaine. Paris : université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 1991 (thèse de doctorat).

[10] Dieudonné-Glad 2013 : DIEUDONNÉ-GLAD (N.). – Meunet-Planches, Les Iles (36). Rapport de fouille programmée, 2013.

[11] Dieudonné-Glad 2015 : DIEUDONNÉ-GLAD (N.). – Meunet-Planches, Les Iles (36). Rapport de fouille programmée, 2015.

[12] Dunikowski, Cabboi 2001 : DUNIKOWSKI ( C.), CABBOI ( S.). – L'extraction du minerai de fer, la production du charbon de bois et la réduction du minerai de l'âge du Fer, de la période romaine et du haut Moyen Âge dans le nord de la France (les exemples du site des Clérimois, département de l'Yonne et ensemble des sites de la Sarthe). In : BARALDI ( E.), LLOVERA MASSANA ( X.) dir. – L'obtenció del ferro pel procediment directe entre els segles IV i XIX. Actes del 6e curs d'Arqueologia d'Andorra, 2 -5 o ctobre 2000. Andorra : Ministeri de Cultura, Area de Recerca Historica, 2001, p. 189-210.

[13] Filippini 2013 : FILIPPINI (A.). – Les forges des princes bituriges – Approches historique, archéologique et archéométrique de la métallurgie du fer en Gaule du Centre-est au Ve siècle avant J.-C. Toulouse : université de Toulouse Le Mirail, 2013 (thèse de doctorat).

[14] Leroy 2010 : LEROY (S.). – Circulation au Moyen Âge des matériaux ferreux issus des Pyrénées ariégeoises et de la Lombardie : apport du couplage des analyses en éléments traces et multivariées. Belfort : université de Technologie de Belfort-Montbéliard, 2010 (thèse de doctorat).

[15] Leroy et al. 2014 : L EROY ( S.), DILLMANN ( P.), DISSER ( A.), L'HERITIER (M.), BAUVAIS (S.), FLUZIN (P.). – Provenance et circulation des alliages ferreux. In : DILLMANN ( P.), BELLOT-GURLET (L.) dir. – Circulation des matériaux et des objets dans les sociétés anciennes. Paris : Sciences Archéologiques, 2014, p. 73-101.

[16] Pagès 2008 : PAGÈS (G.). – La métallurgie du fer en France méditerranéenne de l'Antiquité au début du Moyen Âge : jalons d'une approche interdisciplinaire. Montpelliers : université de Montpellier 3, 2008 (thèse de doctorat).

[17] Saint-Didier 2013 : SAINT-DIDIER (G.). – La métallurgie du fer dans le Poitou de la Tène finale au Moyen Âge central. Poitiers : université de Poitiers, 2013 (thèse de doctorat).

[18] Serneels 1998 : SERNEELS (V.). – La chaîne opératoire de la sidérurgie ancienne. In : FEUGÈRE (M.), SERNEELS (V.) dir. – Recherches sur l'économie du fer en Méditerranée nord-occidentale. Montagnac : éd. M. Mergoil, 1998, p. 7-44 (Monographie Instrumentum ; 4).