La traduction juridique : entre équivalence fonctionnelle et équivalence formelle

Název: La traduction juridique : entre équivalence fonctionnelle et équivalence formelle
Variantní název:
  • Legal translation : between functional and formal equivalence
Autor: Petrů, Ivo
Zdrojový dokument: Études romanes de Brno. 2016, roč. 37, č. 2, s. 177-189
Rozsah
177-189
  • ISSN
    1803-7399 (print)
    2336-4416 (online)
Type: Článek
Jazyk
Licence: Neurčená licence
 

Upozornění: Tyto citace jsou generovány automaticky. Nemusí být zcela správně podle citačních pravidel.

Abstrakt(y)
Cette contribution traite de la question de l'équivalence en traduction juridique. L'auteur est convaincu que la traduction juridique est fondée sur des suppositions différentes par rapport à la traduction spécialisée en général et nécessite une approche spécifique. Cela est dû à l'objet spécifique de ce type de traduction qui est le droit, variant d'un pays à l'autre, de sorte que le traducteur doit faire face à l'absence d'équivalence conceptuelle. Cette diversité se reflète nécessairement dans le langage juridique. La contribution présente tout d'abord les spécificités des deux éléments de base de ce langage choisi, à savoir la terminologie juridique et le discours juridique, et propose quelques conseils sur la façon comment aborder la tâche spécifique de la traduction juridique. En outre, la partie pratique tente de vérifier l'utilité pratique des méthodes de traduction classiques de Vinay et Darbelnet appliquées sur le matériau choisi qui est la terminologie des juridictions françaises.
This paper deals with the issue of equivalence in legal translation. The author is convinced that legal translation is based on different assumptions in comparison with specialized translation in general and requires a specific approach. This is due to the specific object of this kind of translation which is the law, varying from country to country, so the translator must face the lack of conceptual equivalence. This diversity is necessarily reflected in legal language. The paper presents primarily selected specificities of two basic elements of this language, ie. legal terminology and legal discourse and proposes some advice on how to approach the specific task of legal translation. Secondly, the practical part is trying to verify the practical usefulness of conventional translation methods of Vinay and Darbelnet applied to the selected material, which is the terminology of the French courts.