Traduire du français la ville contemporaine: Alger de Nina Bouraoui, Prague de Milan Kundera, Fort-de-France de Patrick Chamoiseau

Variant title
Translation of the contemporary city from French: Alger of Nina Bouraoui, Prague of Milan Kundera, Fort-de-France of Patrick Chamoiseau
Source document: Études romanes de Brno. 2021, vol. 42, iss. 2, pp. 145-161
Extent
145-161
  • ISSN
    1803-7399 (print)
    2336-4416 (online)
Type: Article
Language
French
Abstract(s)
Dans cette étude comparée, nous aborderons certains aspects du concept de la "littérature francophone" théorisée par Jean-Louis Joubert dans Les voleurs de langue. Une traversée de la francophonie littéraire (2006). À travers l'image de la ville, nous examinerons la traduction de certains points problématiques (langue française métamorphosée, double culture, opacité) dans plusieurs récits de trois "écrivains francophones" contemporains : Nina Bouraoui, Le Garçon manqué (2000); Milan Kundera, L'Ignorance (2005); Patrick Chamoiseau Texaco (1992), Écrire en pays dominé (1997), Veilles et merveilles créoles (2013). Nous allons nous pencher sur la traduction de l'image de la ville (Alger, Prague, Fort-de-France), et plus précisément encore sur la manière de rendre l'imaginaire de la ville-exil, ville-rempart, ville-mémoire.
In this comparative study, we will deal with the J.-L. Joubert's concept of "Francophone Literature", which is expressed especially in Les voleurs de langue. Traversée de la francophonie littéraire (2006). We specifically examine the problematic translation of several points (French language metamorphosed, double culture, opacity) in the novels of three "Francophone authors" by Nina Bouraoui, Le Garçon manqué (2000); by Milan Kundera (2005), L'Ignorance; Patrick Chamoiseau Texaco (1992), Écrire en pays dominé (1997), Veilles et merveilles créoles (2013). We would like to analyze the image of the city (Alger, Prague, Fort-de-France), and more precisely, "towns-exile", "towns-defence" and "towns-memory".
Note
  • Le présent article s'inscrit dans le projet de recherche GAČR no 20–14919S "Centre and Periphery : Changes in the Postcolonial Situation of Romance-language Literatures in the Americas, Africa and Europe" ("Centre et périphérie : changements dans la situation postcoloniale des littératures de langues romanes en Amérique, Afrique et Europe").
Document
References:
[1] Beniamino, M. (1999), La Francophonie littéraire. Essai pour une théorie. Paris : L'Harmattan, coll. "Espaces franco-phones".

[2] Bouraoui, N. (2000). Garçon manqué. Paris : Stock.

[3] Bouraoui, N. (2004). Mrtvá ruka. Brno : Es-ma.

[4] Branche, R. (2020). "Papa qu'as-tu fait en Algérie ?" Paris : Editions de la Découverte.

[5] Camus, A. (2008). Œuvres complètes 1. Paris : Gallimard.

[6] Chamoiseau, P. ; & Confiant, R. (1991). Lettres créoles : Tracées antillaises et continentales de la littérature, Martinique, Guadeloupe, Guyanne, Haïti 1635–1975. Paris : Édition Hatier.

[7] Chamoiseau, P. (1993). Lettre aux traducteurs (inédite). Martinique : Lamentin.

[8] Chamoiseau, P. (2002). Biblique des derniers gestes. Paris : Gallimard.

[9] Chamoiseau, P. (2005). Otrok stařec a obří pes. Praha : Volvox Globator.

[10] Chamoiseau, P. (2013). Veilles et Merveilles Créoles. Contes du pays Martinique. Paris : Le Square.

[11] Chamoiseau, P. (2017). Byl jednou jeden zázrak. Kreolské pohádky z Martiniku. Praha : Baobab.

[12] Deleuze, G. ; & Guattari, F. (1975). Kafka. Pour une littérature mineure. Paris : Les Éditions de Minuit.

[13] Durand, G. (2016). Les structures anthropologiques de l'imaginaire. Paris : Dunod.

[14] Fučíková, M. (2010). Pouvoir tout raconter. Poétique de la narration, figure du narrateur et métaphore comme outil narratif dans les romans de Patrick Chamoiseau et Johannes Bobrowski. Saarbrücken: Éditions universitaires européennes.

[15] Gailly, S. (2007). Le mythe de Prague dans les littératures européennes : 1124–2004. Paris : Honoré Champion.

[16] Galmiche, X. (2006). La voix "étranglée" du conteur : "soupir" du narrateur et parole "interdite" du conteur dans les romans de Milan Kundera. http://www.ulb.ac.be/philo/cet/PDF_kundera/02%20Galmiche,%20Soupirs%20du%20narrateur.pdf.

[17] Glissant, E. (1997). Le discours antillais. Paris : Gallimard.

[18] Hazaël-Massieux, M.-Ch. (1993). Écrire en créole. Paris : L'Harmattan.

[19] Jacobson, R. (1963) : Essais de linguistique générale. Paris : Minuit.

[20] Joubert, J.-L. (2006). Les voleurs de langues. Traversée de la Francophonie littéraire. Paris: Philippe Rey.

[21] Kundera, M. (1991). Beau comme une rencontre multiple. L'Infini, 34, 52–62.

[22] Kundera, M. (2003). L'Ignorance. Paris : Gallimard.

[23] Le Bris, M. (2007). Pour une littérature-monde. Paris : Gallimard. http://www.lemonde.fr/livres/article/2007/03/15/des-ecrivains-plaident-pour-un-roman-en-francais-ouvert-sur-le-monde_883572_3260.html.

[24] Lévi-Valensi, J. (1970). Les critiques de notre temps et Camus. Paris : Garnier.

[25] Marmarelli, T. (1996). Étude des représentations de l'oral dans l'œuvre romanesque de Patrick Chamoiseau. Aix-en-Provence : Université de Provence.

[26] Ricard, F. (2005). Les pièges de l'émigration. In M. Kundera, L'Ignorance (pp. 225–237). Paris : Gallimard.

[27] Sarr, F. (2016). Afrotopia. Paris : Philippe Rey.

[28] Schleiermacher, F. (1813). Sämtliche Werke II. Berlin : Reimer.

[29] Šarše, V. (2018). Hledání subsaharských identit v románové tvorbě. Praha : Filozofická fakulta Univerzity Karlovy.

[30] Touratier, Ch. (1993). Traduire ? Travaux du CLAIX, 10, 9–14.

[31] Viart, D. ; & Vercier, B. (2005). La littérature française au présent. Paris : Bordas.

[32] Vurm, P. (2019). Verre cassé d'Alain Mabanckou à la recherche d'un lecteur (modèle). Études romanes de Brno, 40 (2), 159–167. | DOI 10.5817/ERB2019-2-12

[33] Zatloukal, A. (1995). Postavy a kompozice Diderotova románu Jakub fatalista. In A. Zatloukal, Studie o francouzském románu. Olomouc : Votobia.