Le genre : une nouvelle variable pour l'étude des corpus funéraires

Variant title
New methodological approaches and perspectives intended for gender archaeology
Source document: Trémeaud, Caroline. Interdisciplinarité et nouvelles approches dans les recherches sur l'âge du Fer. Wilczek, Josef (Editor); Cannot, Anna (Editor); Le Cozanet, Thibault (Editor); Remy, Julie (Editor); Macháček, Jiří (Editor); Klápště, Jan (Editor). 1. vydání Brno: Masarykova univerzita, 2017, pp. 103-106
Extent
103-106
Type
Article
Language
French
Description
Le concept de genre est rarement utilisé en archéologie funéraire. Il est cependant un outil heuristique performant pour permettre des interprétations sociales notamment sur les rapports sociaux de sexes dans les sociétés anciennes. Après une conceptualisation du genre et sa mise en oeuvre sur des données funéraires, il sera appliqué au corpus des sépultures dites princières afin de montrer les apports de cet outil. Cette rapide présentation, basée sur un travail de doctorat (Trémeaud 2014), ne fait qu'exposer rapidement la démarche et les résultats afin de montrer l'intérêt du genre pour analyser des corpus funéraires.
The concept of gender is rarely used in funerary archaeology. However, it is a powerful heuristic tool for social interpretations including male-female relationship in ancient societies. First we will define and conceptualize gender and its concrete use in archaeology. Second we will see the results of this method on the so-called princely graves. This presentation is based on a doctoral thesis (Trémeaud 2014) and seeks to show the value of gender in analysing funerary data.
Rights access
open access
License: Not specified license
Document
References:
[1] Arnold 1995 : ARNOLD ( B.). – «Honorary Males» or Women of Substance? Gender, Status, and Power In Iron-Age Europe. Journal of European Archaeology, 3, 2, 1995, p. 153-168. | DOI 10.1179/096576695800703757

[2] Bouhallier 2015 : BOUHALLIER ( J). – Le bassin osseux : splendeurs et misères de la clé de voûte du corps humain. In : PEYRE (É.), WIELS (J.) dir. – Mon corps a-t-il un sexe? Sur le genre, dialogues entre biologies et sciences sociales. Paris : La Découverte, 2015, p. 121-141.

[3] Bruzek 1991 : BRUZEK (J.). – Fiabilité des procédés de détermination du sexe à partir de l'os coxal. Implications à l'étude du dimorphisme sexuel de l’homme fossile. Paris : Museum d'Histoire Naturelle, 1991 (thèse de 3e cycle).

[4] Echt 1999 : ECHT (R.). – Das Fürstinnengrab von Reinheim : Studien zur Kulturgeschichte der Früh-La-Tène-Zeit. Bonn : R. Habelt, 1999 (Saarbrücker Beiträge zur Altertumskunde; 69).

[5] Milcent 2004 : MILCENT (P.-Y.). – Le Premier âge du Fer en France centrale. Paris : Société Préhistorique Française, vol. 1, 2004 (Mémoires ; 34).

[6] Peyre, Wiels 2015 : PEYRE (É.), WIELS (J.). – Mon corps a-t-il un sexe ? Sur le genre, dialogues entre biologies et sciences sociales. Paris : La Découverte, 2015.

[7] Peyre 2015 : PEYRE (É.). – Le squelette a-t-il un sexe? In : PEYRE (É.), WIELS (J.) dir. – Mon corps a-t-il un sexe ? Sur le genre, dialogues entre biologies et sciences sociales. Paris : La Découverte, 2015, p. 105-119.

[8] Rolley 2003 : ROLLEY (Cl.). – La Tombe princière de Vix. Paris : éd. Picard, 2003.

[9] Trémeaud 2014 : TRÉMEAUD (C.). – La production des « grandes femmes », la relation des femmes avec la richesse et le pouvoir aux âges du Bronze et du Fer dans le domaine celtique nord-alpin. Paris : université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2014 (thèse de doctorat).