La littérature comme acte de communication