De Hegel au postcolonialisme : les paradoxes du centre et de la périphérie dans les préfaces « africaines » de Jean-Paul Sartre

Variant title
From Hegel to postcolonialism : the paradoxes of center and periphery in the "African" prefaces of Jean-Paul Sartre
Source document: Études romanes de Brno. 2022, vol. 43, iss. 1, pp. 33-45
Extent
33-45
  • ISSN
    1803-7399 (print)
    2336-4416 (online)
Type
Article
Language
French
Abstract(s)
Dans les années 1940–1960, Jean-Paul Sartre a officiellement soutenu par l'autorité de ses préfaces trois oeuvres anticipatrices des études postcoloniales actuelles : l'Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française de Léopold Sédar Senghor (1948), le Portrait du Colonisé, précédé du Portrait du Colonisateur d'Albert Memmi (1957) et Les Damnés de la Terre de Frantz Fanon (1961). L'article analyse ces textes à travers la dynamique « centre / périphérie » qui est relayée, dans la seconde partie de notre texte, par la dialectique hégélienne du Maître et de l'Esclave. Après avoir récapitulé l'interprétation sartrienne de ce concept lancé par Hegel, nous ébauchons l'avenir de la dialectique sur le continent africain.
In the years 1940–1960, Jean-Paul Sartre officially supported by the authority of his prefaces three works anticipating current postcolonial studies: Anthology of the New Black and Malagasy Poetry in French by Léopold Sédar Senghor (1948), The Colonizer and the Colonized by Albert Memmi (1957) and The Wretched of the Earth by Frantz Fanon (1961). The article analyzes these texts through the "center / periphery" dynamic which is relayed, in the second part of our text, by the Master-Slave dialectic. After having recapitulated the Sartrean interpretation of this concept launched by Hegel, we outline the future of the dialectic on the African continent.
Note
  • Le présent article s'inscrit dans le projet de recherche GAČR n. 20–14919S « Centre and Periphery : Changes in the Postcolonial Situation of Romance-language Literatures in the Americas, Africa and Europe » et dans le Projet Européen du Développement Régional « Créativité et adaptabilité comme conditions du succès de l'Europe dans un monde interconnecté » (No. CZ.02.1.01/0.0/0.0/16_019/0000734).
Document
References:
[1] Adler, A. (2017). Hegel et l'Afrique. Histoire et conscience historique africaines . Paris : CNRS Éditions.

[2] Amedegnato, O. S. ; & Ouattara, I. (2019). Orphée noir de Jean-Paul Sartre : une lecture programmatique de la Négritude . Revista de Estudios Africanos, 0, 23–50. | DOI 10.15366/reauam2019.0.002

[3] Baugh, B. (2003). French Hegel. From Surrealism to Postmodernism . New York/London : Routledge.

[4] Breton, A. (1972). Martinique charmeuse de serpents . Paris : Jean-Jacques Pauvert.

[5] Buck-Morss, S. (2009). Hegel, Haiti, and Universal History . Pittsburgh : University of Pittsburgh Press. (1972 – dépôt légal). Code noir ou Recueil d'édits, déclarations et arrêts concernant la discipline et le commerce des esclaves nègres des îles françaises de l'Amérique. Paris : BNF Gallica. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k84479z/f218.item.r=Code+Noir.langFR [2022–01–14].

[6] Damas, L. G. (1937). Pigments . Paris : Guy Lévi-Mano.

[7] Fanon, F. (2008). Black Skin, White Masks . London : Pluto Press.

[8] Fanon, F. (1961). Les Damnés de la terre . Paris : Éditions François Maspero. http://classiques.uqac.ca/classiques/fanon_franz/damnes_de_la_terre/damnes_de_la_terre.pdf

[9] Gobert Tanoh, J. (2014). Hegel, le pur penseur de l'Afrique. Essai sur le devenir de l'être africain . Paris : EdiLivre.

[10] Gordon, L. R. (2005). Sartre et l'existentialisme noir . In. I. Ch. Zarka (Ed.), Sartre à l'épreuve. Cités. Philosophie. Politique. Histoire, 22, 2, 89–97. https://www-cairn-info.ezproxy.muni.cz/revue-cites-2005–2-page-89.htm [2022–01–14].

[11] Gyssels, K. (2005). Sartre postcolonial ? Relire Orphée noir plus d'un demi-siècle après . Cahiers d'études africaines, 45, 179–180, 631–650. | DOI 10.4000/etudesafricaines.14952

[12] Hegel, G. W. F. (1979). Leçons sur la philosophie de l'histoire . Paris : Librairie Philosophique J. Vrin.

[13] Hegel, G. W. F. (2018). Phénoménologie de l'esprit. Présenté, traduit et annoté par Bernard Bourgeois . Paris : Librairie Philosophique J. Vrin.

[14] Hegel, G. W. F. (1965). La Raison dans l'histoire . 10/18. Paris : Plon.

[15] Jarczyk, G. ; & Labarrière, P.-J. (1996). De Kojève à Hegel : cent cinquante ans de pensée hégélienne en France . Paris : Albin Michel.

[16] Lebiez, M. (2019). Momifier Sartre. En attendant Nadeau . Journal de la littérature, des idées et des arts. 1er janvier 2019. https://www.en-attendant-nadeau.fr/2019/01/01/momifier-sartre/ [2022–01–14].

[17] Memmi, A. (1973). Portrait du colonisé précédé du Portrait du colonisateur . Paris : Petite Bibliothèque Payot. http://ekladata.com/Mj7NZRckbGxc2KCrIS3eGwF4oms/Memmi-Albert-Portrait-du-Colonise.pdf

[18] Mengozzi, C. (2016). Lo sguardo e la colpa: Tempo di uccidere di Ennio Flaiano e la dialettica servo-signore alla prova del colonialismo . Modern Language Notes – Italian issue, 31, 1, 175–195.

[19] Okolo Okonda, B. (2010). Hegel et l'Afrique. Thèses, critiques et dépassements . Argenteuil : Le Cercle Herméneutique Éditeur.

[20] Péret, B. (1995). Préface à Cahier d'un retour au pays natal d'Aimé Césaire . In. B. Péret, OEuvres complètes, tome 7. Paris : José Corti.

[21] Poláková. D. (2018). Un mundo ancho y ajeno. (Dis)continuidad en el indigenismo hispanoamericano . Studia romanistica, XVIII, 2, 55–64.

[22] Ranaivoson, D. (2010). L'Anthologie de Senghor comme manifeste . Études littéraires africaines, 29, 20–27. https://www.eruit.org/en/journals/ela/2010-n29-ela01605/1027492ar.pdf

[23] Šarše, V. (2020). (Auto)cenzura tří angažovaných kamerunských romanopisců: Ferdinand Oyono, Mongo Beti a Patrice Nganang . Svět literatury, XXX, 61, 124–138. | DOI 10.14712/23366729.2020.1.9

[24] Sartre, J.-P. (1948). Orphée noir. Préface à Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française de Léopold Sédar Senghor . Paris : PUF, I-XLIV. https://dl1.cuni.cz/pluginfile.php/489096/mod_resource/content/1/03b%20-%20Orph%C3%A9e%20noir%20-%20Sartre.pdf

[25] Sartre, J.-P. (1961). Préface à Les Damnés de la terre de Frantz Fanon (pp. 23–42). Paris : Éditions François Maspero.

[26] Sartre, J.-P. (1973). Préface à Portrait du colonisé précédé du Portrait du colonisateur (pp. 23–30). Paris : Petite Bibliothèque Payot.

[27] Sartre, J.-P. (1947). Réflexions sur la question juive . Paris : Morihien.

[28] Seye, B. (2008). L'Afrique noire jugée par l'historien philosophe Hegel : carton jaune ou carton rouge dans l'histoire mondiale ? Norderstedt : Books on Demand.

[29] Tchumkam, H. (2006). Léopold Sédar Senghor par Jean-Paul Sartre : pour une approche de la médiation dans Orphée noir . Francofonia, 15, 185–197.

[30] Válová, K. (2019). Os marginalizados em O Vento Assobiando nas Gruas de Lídia Jorge . In. Š. Grauová, J. Hricsina & K. Válová (Eds.), Pensar o passado, compreender o presente, idealizar o futuro (pp. 161–171). Praha: Filozofická Fakulta, Univerzita Karlova.

[31] Wahl, J. (1951). Le Malheur de la conscience dans la philosophie de Hegel . Brionne : Gérard Monfort.